Odorat

Le profil olfactif pourrait être prédictif d’une aggravation de l’infection Covid-19, une étude est lancée à l’hôpital Foch

Et si les molécules expirées pouvaient jouer un rôle dans la prise en charge de l’infection Covid-19 ? C’est le pari de l’hôpital Foch (Suresnes) qui lance une étude visant à identifier un profil moléculaire olfactif prédictif d’une aggravation des symptômes chez des patients hospitalisés pour...

Lire sur Le Quotidien du Médecin

Suivez l'information

en vous inscrivant à notre alerte e-mail

Nous vous enverrons chaque jour un e-mail vous récapitulant les dernières informations dont nous disposons.
Nous utiliserons votre e-mail uniquement pour vous informer sur l'évolution de la crise.